Tatouage maori

L’Enata : motif typique pour symboliser les humains et les dieux

Le tatouage fait partie des riches cultures des Polynésiens. Les nombreux motifs sont généralement classés en deux modèles bien distincts, notamment l’Etua et l’Enata. Si le tatouage maori enata est reconnu comme un motif préféré des hommes, c’est surtout grâce au fait qu’il symbolise les humains et les dieux.

Un motif traditionnel de la culture de la Polynésie

L’Enata est un motif que de nombreux hommes choisissent. Il s’agit d’un symbole du lien entre les humains et les dieux. Ce n’est donc pas étonnant s’il est utilisé fréquemment dans le cadre de la représentation de certaines expériences de la vie. Il s’utilise également pour représenter la famille, les amis, etc. Ce type de tatouage met en relief de nombreux types d’animaux. Ils ont leur propre signification particulière. Les lézards et les geckos évoquent, par exemple, une présence des dieux à travers des individus. Les personnes qui les tatouent sur leur peau auraient la fortune favorable. Les adeptes de ce genre de dessin croient donc aux pouvoirs surnaturels.

Motif traditionnel de la culture de la Polynésie, notamment des Marquises, l’Enata est reconnu comme étant le symbole des hommes et des dieux. Mais sa signification dépend généralement des éléments aux alentours. Il peut ainsi mettre l’accent sur la famille, un nouveau-né, un rang à travers la société, etc. Il se peut également que le tatouage évoque l’ennemi, surtout s’il est inversé. Les adeptes du tatouage maori enata ne cessent d’augmenter au fil des années. Les stars, plus précisément les artistes, choisissent de mettre des tatouages sur leurs bras pour mettre en valeur leur personnalité. Ainsi, plus qu’un symbole des humains et des dieux, ce type de tatouage se veut un style. D’ailleurs, l’Enata est toujours considéré comme un motif typique.

Symbole de courage et de lutte

L’Enata peut aller de pair avec un autre dessin qui changera sa signification. À titre d’exemple, affiché sur le bras d’un individu avec des têtes de lances, il peut évoquer l’initiative à vaincre les ennemis. Ses adeptes ont ainsi la sensation d’être invincibles. Ainsi, le tatouage maori enata peut signifier le courage et la lutte. Les pointes de lances sont également considérées comme un symbole de guerrier. Les spécialistes du domaine commencent donc par demander les attentes de leurs clients avant de faire un dessin quelconque. Ils ne doivent pas se limiter à l’aspect artistique du tatouage maori. Sans doute, il faut prêter plus d’importance à la signification.

Un motif classique en tatouage

Le tatouage est un art dessiné sur l’homme. Selon les Marquises, il ne faut pas utiliser un motif de tatoo sur un objet, comme une poterie. Malgré le fait qu’il soit un motif classique dans l’univers du tatouage polynésien, l’Enata reste riche en significations. Représentant les expériences de la vie, il est très prisé des hommes ayant une forte personnalité. Mis en relief avec d’autres motifs, il peut aussi mettre l’accent sur le mariage, la parenté, l’amitié, etc. Ce genre de tatouage peut aussi évoquer les actions. Par ailleurs, sa combinaison avec une créature peut signifier une défense. En parlant d’histoire, la culture polynésienne ne s’attache pas à l’écriture. Les Polynésiens jouaient ainsi sur l’art de tatouage afin de mettre l’accent sur leur identité et leur personnalité. Ils font alors de l’Enata un vrai symbole de la masculinité. Voilà pourquoi des motifs classiques sont affichés sur les bras des hommes pour mettre en relief l’énergie et la force. Il suffit de les combiner avec d’autres symboles pour changer sa signification. S’il est affiché dans une « frise », il évoque des individus et leurs relations. Les dents de requin, quant à eux, indiquent la férocité et la force.

Quitter la version mobile